Tag Archives: morocco

Don’t Go to Morocco or Algeria. There’s a reason why!


  • Merci de regarder les vidéos jusqu’au bout pour être sûr(e) de comprendre le second degré.

N’allez pas en Algérie, Vous pourriez avoir envie d’y rester…//Don’t go to Algeria, You might not want to leave…

Visit: English/Français

 

S’ÉVADER: LES OASIS D’ALGÉRIE

Mur entre le Maroc et l’Algérie : «le mur de la honte en Afrique du Nord»


  • (The real wall between Algeria and Morocco that nobody cares or talks about! )

Le mur entre l’Algérie et le Maroc quelqu’un en parle? La construction d’un mur entre le Maroc et l’Algérie risque de rendre les relations entre les pays encore plus compliquées.

L’Algérie a entamé la construction d’un mur en béton le long de la frontière marocaine. Haut de 3,5 m et long de 5 km, ce mur est situé près de la ville marocaine de Chraga, considérée comme le point de passage principal des migrants subsahariens et de la contrebande de carburant algérien, selon la presse marocaine.

En 2014, le Maroc a lancé la construction d’un autre mur en béton, le long de la frontière algérienne, sur 150 km. Cette frontière fermée depuis 1996 est la principale source de problèmes  qui empoisonnent les relations entre les deux pays. Et la séparation entre ces deux pays voisins devient plus concrète que jamais: l’Algérie et le Maroc continuent de se barricader.

De fait, les arguments d’Alger et de Rabat, qui justifient le nouveau mur arguant qu’il permettra de lutter contre la contrebande, le trafic de drogue, l’immigration clandestine et le terrorisme, sont peu convaincants pour plusieurs raisons. D’abord, parce qu’une frontière en dur ne fera que «déplacer le problème» ; ensuite, parce que la course au renforcement des frontières entre le Maroc et l’Algérie n’est pas nouvelle et a déjà échoué.

Pour Fatiha Daoudi (F. D.), (docteur en sciences politiques et chercheuse associéecau Centre Jacques Berque de Rabat), qui a donné une interview à RT l’année dernière,  les raisons invoquées ne sont pas très convaincantes car les murs qui ont été construits, au niveau des frontières, de par le monde, n’ont jamais empêché la contrebande et le terrorisme. Au contraire, ils ne font que les exaspérer, particulièrement la contrebande.

Il existe depuis 22 ans un véritable mur entre les deux pays : c’est la fermeture des frontières terrestres décidée par les gouvernants algériens. Ce mur passe inaperçu sur le plan international car il est invisible ! Cette fermeture sépare une même population et pénalise les frontaliers qui, de tout temps, ont commercé ensemble et entretenu des relations familiales très fortes. Les frontaliers vivent un véritable drame humain depuis 1994, date de la fermeture.

Pourtant, un mur existait et existe déjà entre les deux pays avant l’érection en cours de ce mur de béton : le mur psychologique.Ce mur de béton qui s’édifie à présent à l’image de celui érigé par l’ancien Premier ministre israélien Ariel Sharon pour séparer de manière radicale les Palestiniens des Israéliens, n’est en fait que la matérialisation spatiale du mur psychologique institué entre les deux pays et que les médias et les discours chauvins des deux régimes alimentent depuis de longues années.

Selon TSA-Algérie le Maroc construit son mur car il craint que ses propres ressortissants partent faire le « djihad » en Libye ou en Syrie. Ils seraient entre 1000 et 3000 individus, selon les sources. Ceux-là n’emprunteraient sans doute pas la frontière terrestre algéro-marocaine.

Du point de vue de l’Algérie, la mise en place d’une mesure peut contribuer à ralentir le phénomène de la contrebande et réduire le trafic de drogue. Cela pourra éventuellement réduire le nombre de soldats, de gendarmes et de douaniers nécessaires pour surveiller la longue et poreuse frontière.

Mais l’efficacité d’un tel dispositif reste sujet à caution.En fin de compte, ces murs traduisent l’incapacité des deux pays à dialoguer et à rétablir leurs relations politiques.

mur algérie maroc
https://twitter.com/DilemAli
  • Le statut final du Sahara occidental, qui figure toujours sur la liste des « territoires non autonomes » de l’ONU, reste à déterminer:
Le conflit du Sahara occidental, territoire situé entre le Maroc, l’Algérie au nord-est et la Mauritanie à l’est et au sud, oppose cette ancienne colonie espagnole au Maroc depuis que le Front Polisario l’a déclarée indépendante en 1976 sous le nom de République arabe sahraouie démocratique (RASD), avec le soutien de l’Algérie. Les forces marocaines et algériennes s’y affrontent entre fin 1975 et 1976, faisant des dizaines de milliers de réfugiés en Algérie.
La guerre d’embuscade avec le Front Polisario prend fin en 1991. Le Maroc contrôle et administre environ 80 % du territoire, tandis que le Front Polisario en contrôle 20 % laissé par le Maroc derrière une longue ceinture de sécurité, le « mur marocain ».
L’Algérie met en avant sa position politique, fondée sur le principe de l’autodétermination des peuples à disposer d’eux-mêmes, principe que le Maroc rejette au nom de l’appartenance historique de ces territoires à la monarchie, territoires annexés de fait par l’Espagne en 1884 après avoir placé toute  la région du Rio de Oro qui s’étend du cap Bojador au cap Blanc, sous sa protection.

Sources:

Some English Links:

Morocco Builds 100-Km Fence Along Borders With Algeria

Algeria Erects a Fence Along Border with Morocco

Algeria raises its own against the border fence built by Morocco

Une sélection des courts-métrages à regarder sans hésiter !/ A list of inspirational short films to watch!


<<Bon voyage et laissez-vous emporter>>
  1. “Effect”-Directed By – Atom Film. -Turquie/Turkey: Supposing you received new eyes, donated by a man who recently died in a car accident? This award-winning Turkish film tells the story of the recipient of an eye transplant who starts seeing the last hours of the donor’s life through them, including his beautiful wife. An unsettling love story told in reverse.

fr:Supposant que vous avez reçu de nouveaux yeux, qui font l’objet de dons par un homme qui est récemment mort dans un accident de la route ? Ce film turc primé raconte l’histoire du destinataire ayant reçu une transplantation des yeux qui commence à voir les dernières heures de la vie du donateur à travers “ses yeux” y compris sa belle femme. Une histoire d’amour troublante racontée à l’envers!

2.  ‘Watchtower of Turkey‘ :  Nominated as Best Video of 2014 on Vimeo, Final Cut Pro X provided all the tools for Leonardo Dalessandri to produce a spectacular and inspirational piece of work. Music:  Ludovico Einaudi – Experience.

fr:‘Le Mirador de la Turquie ‘ : Nommé  comme la Meilleure Vidéo de 2014 sur Vimeo, la Finale Cut Pro X a fourni tous les outils à Leonardo Dalessandri, le réalisateur, pour produire un travail spectaculaire et inspirant.

3.  “A Letter To The SkyIranian  Short Film: A boy named “Mahdi” lost his firefighter father who saved a little girl from a deadly fire. Out of missing his father, Mahdi decides to write him a letter and send it to the sky (heaven) with two helium balloons. A stranger receives the letter accidentally, reads it and decides to reply on behalf of Mahdi’s father to end Mahdi’s confusion and grief.

fr: Un garçon nommé “Mahdi” a perdu son père de pompier qui a sauvé la vie d’une petite fille pendant un  incendie mortel. Du manque de son père,  Mahdi décide de lui écrire une lettre en l’envoyant au ciel accrochée sur  deux ballons d’hélium. Un étranger reçoit la lettre accidentellement, la lit et décide donc de répondre en se faisant passer pour le père de Mahdi pour mettre fin à  la confusion et le chagrin que Mahdi subit.

4.  “Ecce Hommos”Comedy (2009): Lebanon/Liban: Full of enthusiasm and hope, a young Lebanese filmmaker, script in hand, knocks on the door of an « international » producer to pitch his film project. Written & Directed by Claude El Khal. Produced by Zoe Productions.
fr: Ecce Hommos, un court-métrage très amusant de Claude El Khal.  Le sujet traite des Clichés sur le Liban, l’humour est présent et très bien représenté. Ecrit et dirigé par Claude El Khal.

5. “Les feuilles mortes (Dead Leaves)”Court Métrage,Maroc/ Franceun court-métrage consacré aux attentats du 13 novembre ayant sévi en France.

fr: Short film talking aboutthe Paris terror attacks which left 129 people dead.

6. “Ambargo | Embargo – Short Video of Cyprus”-(Video – Mahmut Ersin Altan) : The video Embargo, is related with the problems in Cyprus, which are not visible, have been forgotten or became the reality. Except the real conflicts, these small problems have been accepted by the community without deserving them.

fr:/ La vidéo titrée Embargo, nous raconte des problèmes quotidiens à Chypre, qui ne sont pas visibles qui ont été oubliés ou sont devenus desormais la réalité. En étant  exclus des autres conflits réels, ces petits problèmes ont été acceptés par la communauté sans les mériter et surtout les jeunes.

7. “Le dernier passager- The Last Passenger”: (Algérie-Algeria) by Mounes Khammar

A young jumps from a cliff. Before leaving forever, his soul pays a visit to his two impossible loves: a woman, and the stage of a concert hall

fr:/ Un jeune homme saute dans le vide, avant de disparaitre à jamais, son âme rend une dernière visite à ses deux amours impossibles : une femme et une scène de concert.

8. «STOLEN dreams/ Lesves volés» – short film- Palestine

This is a story of a Palestinian child who lost his mother as well as his country and childhood… Will he be able to keep his dreams?

fr:/Ceci est une histoire d’un enfant palestinien qui a perdu sa mère aussi bien que son pays et son enfance à jamais… Pourra-t-il garder ses rêves?

  • 10. “The other pair/L’autre aire” Directed by / Réalisateur: ٍSarah Rozik. (Egypte/ Egypt)

Egyptian short film (just over 4 minutes) that won an award at the Luxor Film Festival

.A  video that talks about sharing, reciprocity and recalls an episode from the life of Gandhi: getting on a train, he lost a shoe on the tracks. He tried to take it when the train was about to leave, but it was impossible. Then he took off the other shoe and threw it next to each other. Someone, astonished, asked him why he had done it. So Gandhi replied, smiling: “A poor man who finds one shoe would not know what to do with it

fr:/Gagnant d’un festival du court_métrage en Egypte (2014), un court-métrage qui a été inspiré par la vie de Gandhi. Un jour, Gandhi était à bord d’un train avec un certain nombre de disciples et de compagnons quand il perd une chaussure qui disparaît entre les wagons. Incapable de la récupérer, il enlève l’autre chaussure et la jette vers la première. Pour répondre à la perplexité de ses compagnons de voyage, Ghandi explique qu’il serait plus profitable pour une pauvre personne de trouver une paire de chaussure que d’en trouver une seule.

Western Sahara: An independence struggle frozen in time and forgotten by the world


The Sahrawi people of the Western Sahara are split off from the rest of civilization by a 2,700km wall stretching across the desert: a stark physical reminder of an independence struggle which remains unresolved after 40 years. In the four decades since Moroccan troops entered and occupied the remote territory in 1975, the resulting conflict and struggle for independence has barely been reported, and has largely been overlooked by the international community.

This ‘media invisibility’ is in stark contrast to coverage of other situations where a population has been divided: such as the Cold War separation of East and West Germany, and the ongoing conflict between Israel and Palestine. Even on the rare occasions when the territory does make the news, there is often a lack of background context to the dispute, which dates back to the end of the colonial era.

Maroc-Sahara-Occidental mur
“”

What is today known as Western Sahara, was a former Spanish Colony up until the 1975 ‘Madrid Agreement’, in which Spain agreed to end colonial rule, and control of the area was passed on to Morocco and Mauritania. Mauritanian troops soon withdrew, and Morocco annexed the territory. These events were followed by a 14-year guerrilla war between Moroccan troops and the Polisario Front – a group fighting against the perceived occupation, operating from neighbouring Algeria.

To counter the rebel movement, Morocco built a 2,700km wall in the 1980’s to separate the troubled territory from the rest of the country. The wall remains in place today, manned by an estimated 120,000 Moroccan soldiers and surrounded by thousands of landmines which have wounded more than 2,500 people over the last four decades.

In the years immediately after the violence ended, the outlook began to look more positive: the UN set up a Peacekeeping Mission in 1992, known as the ‘UN Mission for a Referendum in Western Sahara’. The aim of the mission was to give the Sahrawi people a vote on self-determination; yet 25 years later this has still not materialized, and the political situation remains deadlocked.

The lack of any meaningful progress is a cause of increasing frustration amongst the native people of Western Sahara, with more than 155,000 of them still living in refugee camps in neighbouring Algeria after being displaced by the conflict. Morocco has continually rejected independence as an option, and has been accused over the years of abusing human rights and using excessive force against protestors. For example, several people were killed when security forces broke up a pro-independence demonstration, at a protest camp just outside the capital Laayoune in November 2010.

Source: Geopolitical Conflict Blog

Lisez plus: