Tag Archives: royaume uni

Le parti politique au pouvoir à la République de Chypre est en train de nier la réalité après l’échec des pourparlers à Genève sur l’avenir de l’île divisée


Préambule: Les négociations sur la sempiternelle question de Chypre restent dans l’impasse. Au terme de trois jours de réunion à Genève en Suisse ayant lieu en Avril 2021, les dirigeants chypriotes grecs et turcs n’ont pas réussi à trouver de terrain d’entente sur le statut de l’île divisée depuis 1974. Le chef de l’ONU a lui-même conduit les pourparlers informels. Il a reconnu cet échec tout en appelant à reprendre les discussions d’ici deux ou trois mois.

Au cours des négociations à Genève, tous les espoirs d’une solution basée sur les paramètres convenus (qui ont été construits principalement grâce aux concessions de la partie grecque) ont été brisés, visant de construire un État fonctionnel dans les années à venir au sein de l’Union Européenne.

Plus précisément, la politique de repli s’est avérée être une politique de misère et d’accumulation d’échecs sans qu’un accord apportant une solution mutuellement acceptable n’ait pu être trouvée. Les politiciens qui ont insisté pendant des années sur le fait que “grâce aux pourparlers, nous allons sortir gagnants et que si la Turquie présente des propositions inacceptables, cette dernière, sera tenue responsable par l’ONU”, préfèrent adopter le silence comme une réponse.

Le pire de tout, c’est qu’ils refusent encore d’admettre la nouvelle réalité. Ainsi, ils sont obligés de s’attendre à la bonne attitude du régime « islamo-fasciste » qui est au pouvoir en Turquie et de son représentant dans les territoires occupés par la Turquie … à qui on doit faire des nouvelles concessions pour « coincer » ainsi la Turquie, selon cette logique.

Cependant, en niant le fiasco d’échec des négociations, ils sont en désaccord avec le constat de la grande majorité des citoyens. Parmi ces négateurs de la réalité, on trouve des politiciens «recrutés» par l’ancienne et de la nouvelle génération qui ont adopté la politique de la misère (ils ont trahi leurs promesses et leurs électeurs en appauvrissant la société au profit d’une petite caste corrompue ) et des concessions qui nous a amené à un pas avant d’adopter la «solution» proposée par la Turquie avec laquelle même une grande partie des Turcs-Chypriotes est en désaccord.

Un exemple typique de ce mode opératoire, est le chef du parti au pouvoir, qui a « cloué la République de Chypre sur son dos », insistant pendant lés négociations pour que nous acceptions l’égalité politique avec les Chypriotes turcs, alors que cela a été convenu depuis 1991 sur la base de spécifications, pour arriver à une solution totale du problème chypriote, comme cette dernière a été prescrite par l’ONU et non par les prétentions de la Turquie.

La résolution spécifique du Conseil de Sécurité de l’ONU, qui n’est actuellement qu’un prétexte des Turcs pour revendiquer l’ « égalité politique » ayant comme but ultime la « coopération entre les deux États » est apparue être le gros problème car celle-là doit être mise en place dans un contexte global d’une solution au problème de la question chypriote. En même temps, les autres décisions et résolutions du Conseil de sécurité et de l’Assemblée générale des Nations Unies appelant au retrait des troupes turques et au retour des réfugiés dans leurs foyers dans des conditions de sécurité, ont disparu.

Ainsi, la Turquie a obtenu un «avantage» à Genève, faisant de la question chypriote un problème de coexistence des deux communautés et non pas principalement « un problème d’occupation et de colonisation illégales » au sein d’un État membre de l’Union Européenne.

Dans les semaines à venir, les Britanniques et les Turcs vont essayer de constituer un « point de rencontre » qui trouvera bien sûr une réponse positive de la part des politiciens de la misère à Chypre pour commencer à vendre leur nouveau point de vue sur la question chypriote. Les politiciens de la misère refusent de se rendre compte que leur politique qui vise à faire davantage pression et exercer davantage de contraintes sur le peuple chypriote afin qu’ils fassent de nouvelles concessions permet à la Turquie de demander constamment plus.

Il est temps pour les citoyens d’agir ! Soit nous acceptons le résultat de la politique de misère avec une “solution de partenariat à deux États” basée sur la rhétorique turque ayant un contenu déguisé qui vise à éliminer la République de Chypre pour rendre la Turquie souveraine à Chypre, soit nous procédons à une politique anti-occupation rationnelle pour constituer un état fonctionnel au sein de l’UE, avec un respect d’alignement sur l’acquis communautaire pour tous les citoyens de la République de Chypre. La légalisation de l’occupation et de la colonisation sera le début d’un nouveau problème chypriote, celui qui va mettre les Chypriotes grecs et turcs dans une voie d’élimination.

Par M. Costas Mavrides. M. Mavrides est député européen chypriote au sein de la famille de l’‘Alliance progressiste des socialistes et démocrates au Parlement européen (S&D) . Il est également Président de la Commission Politique pour la Méditerranée. costas.mavrides@europarl.europa.eu

Eurovision 2017: Our favorites. Will France obtain another good result same as last year?


France and the United Kingdom automatically qualifies for the Grand Final alongside the other Big Five countries – Italy, Spain, Germany .Host country Ukraine also qualifies.

And we start of course with Italy the absolute favorite of this year but as Francesco Gabbani from Italy is the favourite to win Eurovision 2017 with his rather unique track Occidentalis Karma, in which he dances alongside an ape. Surrealistic  but with a nice outcome! The track is already a viral smash in Italy where it went gold within a week, double platinum within the month . Occidentalis Karma achieved 50 million YouTube views making it the most viewed Eurovision song ever on the site, and it hasn’t even been performed at the contest yet.

PORTUGAL has chosen Salvador Sobral to represent them at this year’s Eurovision Song Contest  and now he’s made the final after the first semi-final last Tuesday.

Portugal have never won Eurovision before, but since their performance tonight, they’ve shot up to second favourites in the betting. They might just win the whole thing this weekend.

The 27-year-old singer competed on the third series of Idolos, Portugal’s version of Pop Idol in 2009.It seems that talent runs in Salavdor’s family as his sister, Luísa Sobral, also competed in the Portuguese contest coming third in the first season.

Salvador Sobral entered a national competition to become the artist that would represent Portugal in this year’s Eurovision Song Contest.

The show, Festival da Canção 2017, was organised by Portuguese broadcaster Rádio e Televisão de Portugal and involved two semi finals followed by a grand final on March 5.

Our third favorite isLucie Jones for the United  Kingdom. Lucie found fame on The X Factor before establishing herself as a musical theatre actress with roles in Les Miserables, We Will Rock You, Legally Blonde: The Musical, RENT and Ghost: The Musical. Her song is called Never Give Up On You and was co-written by Emmelie de Forest, who won Eurovision 2013 for Denmark.

“There is nothing else like Eurovision in the world!” she said. “A music competition that brings together people from all over the world is an incredible thing and to be part of such a wonderful event will be a true highlight of not just my career but my life.”

For UK’s online magazine the Guardian Lucie will probably not win because of British politics.

In part that’s because of the annoying irony that mere months after we voted for Brexit, the UK entry is called Never Give Up on You. The song is, if you think about it, Theresa May turned through 180 degrees: Lucie’s message to Europe is Brexit doesn’t mean Brexit. That won’t wash in Extremadura or Wrocław.

My guess is that Eurovision audiences in Kiev won’t buy this inversion. Instead, they’ll boo Britain for Brexiting and make the UK into this year’s Russia.

Historically, Russia existed in Eurovision to be booed – for human rights abuses, for seizing Crimea and for having a president who takes off his top for photoshoots.

La France est bien sûr aussi un favori cette année-là. French entry Alma studied a business degree and began writing music while at college abroad. She eventually moved to Paris, where she began work on a debut album, to be released this month.

Following the huge success of Amir, France’s representative in the 2016 Eurovision Song Contest (6th place), France 2 and France 4 have joined forces once again in 2017. The upcoming young talent Alma will fly the flag for France in Kyiv this Saturday with her song Requiem which was written and composed by Nazim Khaled.

Whilst she deals with universal themes including love and even death, Alma brings a very personal approach. The poetic and dreamlike Requiem tells of Alma’s quest for never-ending love and showcases her unique voice.

Bulgaria this year is represented by Kristian Kostov is a 17-year-old singer who was born in Moscow, Russia, to a Bulgarian father and Kazakh mother. He moved to his native Bulgaria to take part in the country’s version of X Factor, finishing second in the competition in 2016.

He’s released two hit singles to date in Bulgaria, including a collaboration with rappers Pavell & Venci Venc’ on the particularly popular Vdigam Level.

The video, which seems to have taken inspiration from Woodkid’s “Iron”, has a Game of Thrones vibe, which is fitting given the series’ focus on redemption and strife.

Bulgaria’s song main character is a youngster who is facing a world full of darkness that he is living in and is searching for an oasis of light for him and the people he is willing to fight for.  Country’s project this year is dedicated to all young people, urging them to define themselves and fight for the values they believe in according to Wiwibloggs.

For the rest of the top 10 this year we predict Armenia, Sweden, Hungary, Azerbaijan, Romania, Israel or Belgium. 

Armenia’s entry Fly With Me was composed by Lilith and Levon Navasardyan, who are known to Eurovision fans for Aram MP3’s Not Alone from the 2014 Eurovision Song Contest, Mika’s Love (Junior Eurovision 2015) and Iveta Mukuchyan’s LoveWave from last year.

According to AMPTV, both the music and lyrics were inspired by this year’s slogan for the Eurovision Song Contest; Celebrate Diversity. Featuring folk and traditional rhythms and elements not only from Armenia, but also from Europe, Africa and even Asia, Fly With Me showcases the beauty of diversity and proves that our stories and voices are the vivid colours of this world.

Sweden will participate in the Eurovision Song Contest 2017 with his soulful pop  song “I Can’t Go On” written by David Kreuger, Hamed “K-One” Pirouzpanah and Robin Stjernberg. The song will be performed by Robin Bengtsson.

Sweden has participated in Eurovision since 1958, and with six victories and six spots in the top five, it is one of the most successful countries to date.

Joci Pápai, a Hungarian Roma, has won the Hungarian national selection for the Eurovision Song Contest, A Dal 2017, with the song Origo and will thus represent Hungary in Kyiv this saturday after he passed last night’s semi-final.

The song tries to mix authentic gypsy music with contemporary pop, hipster styles. That’s something positive for a country which hates diversity and racist attack on its Roma minority are very often.

odds eurovision 2017
Odds eurovision 2017: caption @eurovisionword.com

eurovision odds 2017
Eurovision odds 2017 Caption @eurovisionword.com

  • Other Eurovision topics and links and sources:

Eurovision World

Wiwibloggs.com

Esctoday.com

INFE Network

OGAE Eurovision Fan clubs

Following its third straight elimination this evening, San Marino has suggested that it won’t be returning to the contest.

Eurovision : la France a une stratégie pour gagner avec Alma

Eurovision 2017 : une demande en mariage en direct ! &Qui est Alma, la chanteuse qui va représenter la France à l’Eurovision 2017 ?

Who is Cyprus’s Eurovision Song Contest 2017 entry? Hovig to perform Gravity in the FINAL

https://www.thesun.co.uk/topic/eurovision-2017/

http://metro.co.uk/tag/eurovision-song-contest/

 

 

Est-ce que l’Union européenne est en danger d’éclatement? ( Is Europe in danger of falling apart? )


La victoire de Donald Trump aux élections américaines il y a quelques semaines permise par le vote de citoyens désespérés et compte tenu  des derniers développements comme le résultat de la primaire de la droite en France qui a donné gagnant M. François Fillon et le référendum du 4 décembre en Italie sont des événements d’une envergure capitale aussi bien au niveau d’affaires qu’au niveau politique. 

  • Est-ce que ces événements pourraient faire éclater l’Union européenne d’ici un ou deux ans?

Selon RT.com, le  triomphe de François Fillon à la primaire de la droite et du centre , ayant comme modèle Margaret Thatcher, laisse quelque peu désorientés les centristes qui espéraient une victoire d’Alain Juppé. Quant à  Emmanuel Macron, qui mise sur une ligne libérale anti-conservatrice à même de plaire à cette famille politique, entend bien en profiter. Pour l’anecdote, M. Macron il est plus connu pour sa préférence pour les femmes plus âgées que lui que pour sa ligne politique selon les “mauvaises langues”. La politique de M. Macron est loin d’être caractérisée comme radicale et il est très probable que celle-là ne va pas trop ménacer les positions ultra-concervatrices de M. Fillon.

En revanche, pour la Libé avec la victoire de Fillon, Macron ne peut plus compter sur le renfort des libéraux de droite qui, jusque-là, ne cachaient pas leur ­sympathie à son égard. En ce qui concerne M.Fillon qui prétend supprimer 500.000 postes de fonctionnaires en cinq ans en faisant repasser la fonction publique aux 39 heures, qui veut appliquer aussi une  hausse de deux points de la TVA ou des réductions d’impôts sur les hauts revenus, la tâche paraît très compliquée pour attirer des électeurs “anti-système” qui représentent une grande partie de l’électorat français.

Néanmoins, il ne faut pas avoir allusion à des événements peu probables comme de voir M. Macron au deuxième tour de la présidentielle en 2017. Selon des sondages (Harris Interactive et Odoxa), M. Fillon devance nettement Marine Le Pen mais également M. Macron se trouve très loin derrière Mme Le Pen (il faut prendre en compte que François Hollande était crédité de 9-8% respectivement dans les deux sondages).

La surprise au deuxième tour pourrait venir de la part de la candidate du Front National, Marine Le Pen, candidate  de la banalisation du racisme et la peur de l’étranger voleur d’emploi. Marine, qui beaucoup croient comme candidate anti-système, a commencé tôt ce matin d’attaquer le programme de M. Fillon:

Marine Le Pen: “C’est le pire programme de casse sociale qui n’ait jamais existé, le pire programme européiste qui n’ait jamais existé. Jamais aucun candidat n’est allé aussi loin dans la soumission aux exigences ultra-libérales de l’Union européenne.”

Madame Le Pen, qui veut nationaliser temporairement les banques, la sortie de l’Union Européenne en ainsi relancer une économie soi-disante plus locale, même si elle paraît comme minoritaire actuellement comme dans les cas de M.Trump et du Brexit, elle pourrait, en effet, créer la grosse surprise et elle pourrait rassembler l’électorat “anti-système” qui de plus en plus il paraît comme une force importante  vu l’inquiétude et les soucis du peuple français pour les années à venir.

De l’autre côté, en Italie, si les électeurs italiens rejettent dimanche prochain la réforme constitutionnelle de Matteo Renzi, les marchés, valeurs bancaires en tête, pourraient paniquer, au-delà de la péninsule selon le Figaro.  Les sondages prédisent une victoire du « non » au référendum. Si le non l’emportait, s’ouvrirait alors une période d’instabilité politique qui pourrait bien profiter au mouvement anti-européen (populiste bien sûr) 5 étoiles de Bepe Grillo – actuellement à égalité avec le parti en place dans les sondages – avec, au bout, un Italexit qui ferait exploser l’UE.  L’Italie est un poids lourd de l’Europe, elle en est la troisième plus importante économie.

Si Renzi perd, il a dit qu’il donnerait sa démission, ce qui pourrait mener au chaos politique. Les investisseurs pourront alors conclure que la partie est jouée. Le 5 décembre,  l’Europe pourrait se  réveiller avec une menace immédiate de désintégration » selon  des analystes de FT.com.

En effet, on peut constater une polarisation des positions “anti-système” au Royaume-Uni  et aux États-Unis, et plus concrètement une polarisation de tous ceux qui soutiennent l’idée que le renforcement des entreprises nationales résoudra de nombreux problèmes auxquels les pays européens sont confrontés pendant la période précédente.

En cherchant des exemples dans l’histoire européenne, on ne trouve aucune indication que des pays hors du “marché commun” ont pu avoir une croissance économique plus rapide ou encore une réprise plus rapide.  Mais les tentatives de chantage ou les coactions intérieures dans l’Union faites par Wolfgang Schäuble, Ministre des Finances en Allemagne et les bureaucrates à Bruxelles conduisent à une multiplication des conflits d’intérêts avec chacune de pays européens au fur et à mesure que le crise stagne.

Joschka Fischer, l’ancien (Ecologiste) ministre des affaires étrangères allemand (entre 1998 et 2005, dans les gouvernements du socialiste Gerhard Schröder), n’y va pas de main morte en accusant Angela Merkel de mener, par inconscience, l’Europe à sa ruine, comme l’ont fait le Kaiser Guillaume II et Adolf Hitler.  Déjà en 2012, il avertit  sur un article paru sur  la Libé:

Nous constatons une fois de plus à nos dépens que ce genre d’austérité, appliqué en dépit d’une crise financière majeure, ne conduit qu’à la dépression.En conséquence, le chaos menace en Grèce, tout comme la possibilité de faillites bancaires en Espagne, en Italie et en France – soit une avalanche financière qui ensevelirait l’Europe.

Liens :

  1. François Fillon est-il un agent du Vatican ?
  2. François Fillon : biographie secrète du vainqueur de la primaire de la droite
  3. #UnProjetPourLaFrance: François Fillon
  4. Italie : un référendum “pour ou contre Matteo Renzi”
  5. ITALIE : LE RÉFÉRENDUM DU 4 DÉCEMBRE CRUCIAL POUR MATTEO RENZI
  6. Merkel-Fillon ou la glaciation économique de la zone euro

Brexit : l’Écosse et l’Irlande du Nord ne sont pas du même avis que les Anglais et les Gallois


En votant, à contre-courant,au référendum pour le maintien, l’Écosse et l’Irlande du Nord pourraient prendre le large. Le début de la désunion du Royaume-Uni  approche-t-elle?

Ce vote  qui est un désaveu pour la construction européenne ainsi que pour le Premier ministre conservateur David Cameron, qui a d’ailleurs annoncé sa démission, ouvre une ère d’incertitude sans précédent depuis des décennies pour le Royaume-Uni. Si bien qu’il pourrait rebattre les cartes d’un Royaume-Uni désormais divisé. Continue reading Brexit : l’Écosse et l’Irlande du Nord ne sont pas du même avis que les Anglais et les Gallois