Tag Archives: syriza

Greece is Committing “Financial Suicide”


By Peter Koenig  for Global Research, Original Source

Thursday late night, 18 May 2017, the Greek Parliament voted to accept another round of devastating troika (EC, IMF, ECB) conditions for an additional debt package of close to 5 billion euros. All of the 153 delegates of Alexis Tsipras’ Syriza-Anel coalition voted ‘en bloc’ for the suicide package, all 128 opposition members against. Nineteen didn’t show up. Perhaps they were too afraid to vote for the opposition. Just as a reminder, PM Tsipras, a socialist, is leading Syriza, Greece’s prominent left-wing party, that for reasons of majority decided to align with the extreme right-wing party ‘Anel’ which currently holds a mere 10 seats in Parliament.

Continue reading Greece is Committing “Financial Suicide”

Financial Warfare and the Destruction of Greece as a Nation


Syria is destroyed by military means. Greece is literally destroyed as a nation, as a society and as a state, by its own “partners”, in alliance with international Finance and its representative par excellence, the IMF and with the consent of the USA administration (1) Continue reading Financial Warfare and the Destruction of Greece as a Nation

Vers un printemps européen? Les inégalités de la mondialisation, le chômage, l’échec du capitalisme de gauche en France & en Grèce.


Il est reconnu que cette “Europe Unie”, rêve de milliers de personnes qui se sont battues et ont donné leur vie pour un avenir meilleur en Europe, est en train de s’effondrer et se désintégrer, puisqu’elle n’a plus aucune vision commune concernant sa politique ou son futur et elle gère les êtres humains comme une activité commerciale.

Aujourd’hui, les institutions de l’Union européenne recourent de plus en plus fréquemment à une propagande mensongère, d’une part, ainsi qu’au financement et à l’imposition d’une seule vision «authentique» de l’unité européenne, d’autre part. Continue reading Vers un printemps européen? Les inégalités de la mondialisation, le chômage, l’échec du capitalisme de gauche en France & en Grèce.

Exit polls put #Syriza ahead and show that the radical left party will probably win these general elections //Élections en Grèce : très légère avance de Tsipras selon les premiers sondages


//platform.twitter.com/widgets.js

//platform.twitter.com/widgets.js

//platform.twitter.com/widgets.js

Alexis Tsipras’s leftist Syriza party was marginally ahead of its main rival, conservative New Democracy, as voting ended on Sunday, as exit poll show for now.

A combined poll from five television stations said Syriza would get between 34 and 30 percent of the vote, with NewDemocracy in a range of 32.5 to 28.5 percent.

That range left the door open for New Democracy to win but suggested it would be a struggle. If the result holds, a coalition would be needed for a government to be formed.
eu greece flag

Français:
Les premiers sondages en sortie des urnes donnent Alexis Tsipras (Syriza) et Evangelos Meïmarakis (Nouvelle Démocratie) au coude-à-coude, avec une légère avance pour le premier. Il est crédit de 30 à 34%, contre 28,5 à 32,5% pour le second, selon une enquête publiée par la chaîne ERT.
Le parti Syriza d’Alexis Tsipras (gauche radicale) disposait d’une très légère avance sur la droite de Vangelis Meïmarakis à l’issue dimanche des élections anticipées en Grèce, selon un sondage sortie des urnes diffusé à la fermeture des bureaux de vote. Le parti Syriza était crédité de 30 à 34% des voix selon ce sondage, devant le grand parti d’opposition de droite Nouvelle Démocratie qui recueillerait de 28,5% à 32,5%, ne garantissant la majorité absolue à aucun des deux. Le parti néonazi Aube Dorée (6,5%-8%), le Pasok socialiste et le parti communistes KKE, tous les trois entre 5,5% et 7% se disputaient la troisième place.